Le caddie moins cher si vous habitez dans l’Ouest

caddie

L’association de consommateurs UFC-Que choisir a publié cette semaine, comme chaque année,  le palmarès des supermarchés les moins chers de France et le moins que l’on puisse dire c’est que tous les français, suivant leur lieu d’habitation, ne sont pas logés à la même enseigne !

En effet, selon que vous habitiez dans l’Est ou dans l’Ouest de la France le prix de votre caddie ne sera pas le même et cela indépendamment des enseignes de supermarchés que vous choisissez. Et l’écart est plus que conséquent suivant les régions.

L’enquête de la célèbre association de consommateurs porte sur près des trois quarts des hypermarchés de France soit 3 048 magasins et drives. Le panier type comporte 78 produits et comprend deux tiers de grandes marques parmi lesquels figurent par exemple de la crème fraîche Yoplait, un shampoing L'Oréal et de la farine fluide Francine,  et un tiers de marques de distributeurs (MDD). Si le prix moyen du panier s’élève à 314 euros, les disparités sont très importantes. Au Leclerc de  Lanester, dans le Morbihan, le client doit débourser 273 euros quand celui qui fait ses courses au Monoprix de Sceaux, dans les Hauts de Seine, doit se délester de 394 euros – soit 44% de plus.

L’UFC-Que choisir signale une hausse de seulement 0,2% par rapport à l'année dernière. Et cela est du à  l'effort fourni par les distributeurs pour maintenir leurs prix. Leclerc (295 euros), Géant Casino (300 €) et Super U (307 €) s'avèrent les enseignes les moins chères, En bas de classement, on trouve Monoprix (362 euros en moyenne), U Express (334 euros), Simply Market (330 euros) et Casino (329 euros).

C’est donc dans le Nord-Ouest que les prix sont les plus bas car il existe une forte concurrence entre Leclerc et Super U, le panier moyen vous coûtera donc en moyenne 307 € en Bretagne ou dans le Cotentin. Mais si vous habitez la Corse, dans les Alpes-Maritimes ou à Paris, ce même panier vous coûtera en effet 314 € en moyenne.

Le Nord-Est de la France pâtit de la prédominance des enseignes Cora et Auchan, tandis que Monoprix est prépondérant à Paris. «Monoprix invoque à juste titre les loyers urbains et les frais de personnel. [...] Mais il ne faudrait quand même pas oublier sa marge opérationnelle: 6,1% en 2012 contre 2% dans la grande distribution en général», rappelle l'association.

L’UFC-Que choisir a mis en ligne une carte, accessible gratuitement jusqu’au 11 mars, qui vous permet de voir quels prix sont pratiqués dans la grande surface la plus proche de chez vous.


Back to top