Les marchés de Noël sont-ils si typiques que cela ?

March-de-Nol

Noël est souvent synonyme de petits plaisirs de fin d’année. La France est très attachée à ses marchés de Noël et à ses illuminations, c’est une tradition populaire.


Toutes les grandes villes françaises ont donc leur marché de Noël avec une ambiance chaleureuse, familiale et festive. Si le marché de Noël de Strasbourg qui ouvre ses portes ce week-end, reste le plus ancien de France (500 ans) et le plus typiques avec ses artisans et ses gourmandises de Noël et que les touristes viennent du monde entier pour ressentir la magie des fêtes, en est-il de même pour tous les marchés de Noël qui fleurissent dans notre pays ?

Le commerce n’a-t-il pas pris le pas sur les artisans et sur la magie de Noël ?

La plupart des villes de France ont voulu copier le marché juteux de Strasbourg oui mais voilà,  il faut savoir que ce sont des sociétés privées qui louent les petits chalets « typiques » souvent à un prix exorbitants et ce sont également elles qui veillent à ce que tous les chalets soient correctement achalandés pour attirer les clients. Vendre un maximum c’est le mot d’ordre de ces sociétés spécialisées qui réalisent jusqu’à 50 % de leur chiffre d’affaire à cette période là.

Les petits commerçants qui s’installent sur ces chalets de Noël payent environ 6 000 € la location pour la durée du marché. Mais sur le marché de Noël des Champs-Elysées à Paris, les chalets, eux,  se louent entre 17 000 et 30 000 € ! Mais le prix est loin d’être rédhibitoire pour les commerçants qui amortissent largement leur investissement. 

Mais trouve-t-on encore des produits artisanaux sur ces marchés de Noël ?

Il faut avouer qu’il y a très peu d’artisanat et de plus en plus de produits « made in China » pour effectuer un maximum de marge ! C’est ainsi que l’on retrouve des sacs à 10€, des bonnets canadiens à 20€ qui n’ont de canadien que le nom, il en est de même pour les plaids, on trouve également des coques de Smartphones, des breloques à 5 €  etc. Et il faut en vendre de ces produits fabriqués en Asie pour rentabiliser le prix des chalets………

Et pourtant le succès de ces nouveaux marchés de Noël ne se dément pas, celui des Champs-Elysées à vu 1 millions de visiteurs l’année passée alors que reste-t-il de la tradition et de la magie de Noël ?

Outre Strasbourg et l’Alsace en général, d’autres villes en France ou en Europe comme en Allemagne ou en Autriche ont sur garder la magie de Noël et heureusement car ces nouveaux marchés de Noël ressemblent plus à des centres commerciaux qu’à des lieux où l’artisanat fait danser la magie du Père Noël !


Back to top