Les trésors pillés par l’ancien président ukrainien Ianoukovitch

datcha-ianoukovitch

Jamais le musée national de Kiev, en Ukraine, n’a connu un tel remue-ménage, une telle affluence d’œuvres d’art. En effet depuis la destitution de l’ancien président ce sont des centaines d’œuvres d’art, certaines d’une très grande valeur, qui ont été découvertes dans la datcha de Viktor Ianoukovitch.

D’inestimables horloges, des livres anciens, des céramiques signées Picasso et des tableaux par dizaine dont un estimé à 6 millions d’euros ont été découverts. Mais il y a également des statues dont certaines portent encore l’étiquette avec le prix d’achat, 300 000 € par exemple ! En tout il y en aurait pour plus de 40 millions d’euros.

Mais parmi toutes ces merveilles, quelques surprises, parfois du plus mauvais goût comme un tableau signé Diego Maradona, une peau de crocodile ou une drôle de poupée représentant  l’ancien président himself.

 Avant de s’enfuir du pays, ce dernier avait bien tenté de mettre à l’abri des pièces rares comme en témoignent les caméras de télésurveillance laissées sur place et saisies par la suite où l’on découvre les hommes de main du président emballant des tableaux. Ces images ont été rendues publiques il y a quelques jours et ont scandalisé le peuple ukrainien. Dans les sous-sols de la datcha d’autres œuvres sont encore dans du papier bulle, prêtes à être emportées. Mais heureusement les opposants au régime sont intervenus assez tôt et ont pu sauver ces chefs-d’œuvre d’une fuite assurée !

Dans une quinzaine de jours, tout cela sera exposé au public afin de montrer la réalité du monde dans lequel vivait Viktor Ianoukovitch, les meubles et les dorures dont un lustre hallucinant estimé à plus de 20 millions d’euros,  seront vendus aux enchères pour renflouer les caisses de l’Etat.  Quant à l’incroyable propriété, telle que nous l’avons vu sur toutes les chaines de télévision de par le monde, avec ses cours de tennis, son bowling et sa piscine intérieure pourquoi ne serait-elle pas transformée en musée, en maison du peuple qui témoignerait de toute la corruption de cet ancien régime ?