L’assurance scolaire

assurance-scolaire

Voici venu le temps de la rentrée scolaire et avec lui les prospectus nombreux que vos enfants vont rapporter de l’école vous proposant une assurance scolaire. Mais l’assurance scolaire, est-ce obligatoire ?

Même si nombre de directeurs d'établissement soutiennent que l'inscription de votre enfant ne pourra être acceptée faute d'assurance il faut savoir que l’assurance scolaire n’est pas obligatoire pour suivre les cours dans un établissement public mais dès lors que vos enfants mangent à la cantine, pratiquent des activités après les cours ou qu’une sortie ou un voyage scolaire sont prévus, elle est carrément indispensable ! Blessures dans la cours, lunettes ou matériel cassé sont des imprévus auxquels il faut penser.

Les contrats d’assurances basiques couvrent 2 types de risques : premièrement la responsabilité civile pour les dommages causés à un tiers, par exemple si votre enfant casse les lunettes d'un copain, et deuxièmement l’individuel accident qui le protège pour les accidents pour lesquels il n'y a pas de responsable.. Mais bien souvent ces 2 garanties sont déjà inclues dans d’autres contrats que vous avez souscrit comme l’assurance habitation ou l’individuelle accident.

Alors pourquoi souscrire une assurance scolaire ? Les spécialistes de l’assurance scolaire (MAE par exemple) avancent la prise en charge de garanties supplémentaires avec bien souvent une absence de franchise. Un exemple, si votre enfant brise une vitre à l’école, l’assurance prendra l’intégralité des frais du remplacement de cette dite-fenêtre.

Il existe deux types d'assurances scolaires : l'assurance de base qui ne couvre votre enfant qu'à l'école et sur le trajet domicile-école et l’'assurance extrascolaire qui intervient 24 heures sur 24, tous les jours de l'année, au domicile, pendant les loisirs et les vacances.

En outre, ces assurances scolaires peuvent contenir des extensions comme des services d'assistance, du soutien scolaire ou le rapatriement, si votre enfant se blesse lors d'un voyage avec sa classe. Mais pas uniquement. Certains contrats couvrent aussi les biens endommagés (cartable, vélo, instrument de musique...) mais aussi des problèmes plus psychologiques comme le harcèlement.

Ainsi une assurance scolaire peut coûter de 10 à 50€, cette variation de prix s’expliquant par la variation et l’étendue des garanties alors avant de souscrire un contrat d’assurance scolaire, renseignez-vous bien sur les garanties qu’elles proposent et comparez  car bien souvent les assurances que vous proposent l’école avec les associations de parents d’élèves ne sont ni plus ni moins que des partenariats commerciaux et ne sont pas forcément plus attrayantes que les offres d’autres compagnies d’assurances ou de mutuelles. 


Back to top