L’eau froide, préconisée par la méthode Kneipp

douche-froide

Connaissez-vous les produits Kneipp ? Ces produits vendus en pharmacie sont issus des plantes et se marient souvent avec un bain ou une douche car l’abbé Sébastien Kneipp est le pape de la médecine naturelle en Allemagne depuis plus de cent ans.

Sebastian Kneipp, 26 ans, atteint de tuberculose et déclaré incurable, tombe sur une publication du docteur Hahn : « De la force et des effets de l’eau fraîche sur le corps humain ». N’ayant plus rien à perdre, il s’administre un auto-traitement. Au programme : course à pied deux fois par semaine sur les bords du Danube et plongeons dans une eau à 5 °C ! Et la guérison a lieu en quelques mois seulement ! C’est le début de ses recherches sur l’hydrothérapie qui lui vaudront d’être accusé de charlatanisme et exilé dans un monastère.

Aujourd’hui la méthode Kneipp connait un retour en force. Selon l’abbé Kneipp il faut endurcir l’organisme pour prévenir la maladie. Voici les 5 points clés de sa méthode :

  1. L’hydrothérapie. Froide ou chaude, en bain ou en douche, l’eau stimule la circulation sanguine et aide le métabolisme à éliminer les toxines.
  2. La phytothérapie. Kneipp croyait aux pouvoirs guérisseurs des plantes. «La nature est notre meilleur médecin», disait-il. Il préconisait le recours aux tisanes, aux massages à l’huile essentielle, aux inhalations, aux sels de bain…
  3. L’exercice. L’activité physique idéale est celle qui nous apporte du plaisir et qu’on peut pratiquer en plein air: la natation, le vélo, la marche nordique…
  4. L’alimentation. Opposé aux régimes stricts et aux produits transformés, Kneipp prônait une alimentation à base de légumes, de fruits, de poissons et de céréales.
  5. Un style de vie sain et équilibré. Spiritualité, yoga, psychothérapie… «Ce n’est qu’après avoir pris l’âme en compte que j’ai obtenu des résultats positifs», précisait le père de l’hydrothérapie.

Avant de vous lancer, réglez la pomme de douche sur la pluie la plus douce ou remplacez-la par un tuyau en caoutchouc. Dirigez le jet de biais, à dix-quinze centimètres de la peau, le temps que l’épiderme rougisse. Histoire de ne pas attraper froid, couvrez les parties de votre corps qui ne seront pas immergées et assurez-vous que la température de la pièce est suffisamment élevée. Après le traitement, ne vous essuyez surtout pas. Séchez-vous plutôt en agitant les bras ou les pieds afin de produire une chaleur naturelle qui prolongera la réaction de l’organisme.

Voici quelques maux que soulagent les douches froides :

Migraine
À l’aide une douche téléphone ou d’un robinet de lavabo adapté, on balade un jet d’eau tout autour du visage, en dessinant un cercle. On insiste sur le front et on termine en laissant l’eau gicler 2 secondes sur chacun des yeux clos. On laisse ensuite le traitement faire son effet avant de tamponner délicatement le visage avec une serviette.

Stress

Un ruissellement froid sur les cuisses apaise l’anxiété mais aussi la gueule de bois des lendemains de fête. Il traite également la cellulite et les jambes lourdes.

Maux de ventre
Le bain de siège recouvre le haut des cuisses et le nombril. Pris quotidiennement durant sept jours avant les règles, il les promet moins douloureuses. Il combat aussi les hémorroïdes, les lenteurs digestives. Durée : de une à dix secondes.

Acné
La douche très froide du visage, à raison de quelques secondes aux endroits où la peau est affectée par l’acné efface les boutons et lisse les mines fatiguées. Pour un maximum d’efficacité, pratiquez cette méthode quotidiennement.

Insomnie
Prendre un bain de pieds de 30 secondes, en s’assurant d’avoir de l’eau jusqu’à mi-mollets, libère les esprits préoccupés et facilite l’endormissement. Idéalement, il faut effectuer ce rituel de 3 à 7 soirs par semaine.

Problèmes de tension artérielle
Plonger les bras dans l’eau froide jusqu’aux biceps pendant 30 secondes donne un coup de fouet à l’organisme et régularise la tension. Cette technique soulage aussi les vertiges de même que les maux de tête.

Si les allemands ont la chance de pouvoir compter sur trois cent cinquante produits siglés Kneipp (cosmétiques, tisanes, compléments alimentaires), dans certaines pharmacies, parapharmacies, ou magasins diététiques français il est possible de trouver une soixantaine de soins du corps (gammes classic, care ou s.p.a.) et bien sûr aucun de ces produits ne comportent de conservateurs ni de savon. Quant aux cures Kneipp elles n’existent qu’en Allemagne bien sûr et en Suisse……..


Back to top