La chrononutrition, je maigris où je veux quand je veux

chrononutrition

Mais qu’est-ce que la chrononutrition ? La chronutrition est une méthode alimentaire née en 1986 du travail d’un nutritionniste français, le Dr Alain Delabos. Ce n'est pas un régime mais plutôt une réorganisation de l'alimentation ou l'on doit respecter certaines règles dictées par notre "horloge biologique". Notre activité est différente suivant les moments de la journée, notre corps lui aussi « réagit » de façon variable aux aliments que nous lui proposons.

Ce constant est connu depuis plusieurs dizaines d'années de façon scientifique et depuis beaucoup plus longtemps de manière intuitive. La journée est ponctuée par des "missions" que notre organisme remplit au fil des heures : apporter de l'énergie, consolider les cellules, digérer, se préparer au sommeil...
Pour cela, on sécrète des substances (enzymes, hormones, etc.) qui se trouvent en quantité variable dans notre corps (et dans notre système digestif) selon le moment.
Or, chacune de ces substances aide à digérer un type précis d'aliment. Manger cet aliment au moment où la "bonne" substance agit, évite de le stocker. Et donc de grossir.

Tout aliment est bénéfique s'il est consommé en respectant l'horloge biologique de notre corps. Pour être en pleine forme (et même perdre du poids) quoi de plus simple que de manger :
- Gras le matin (fromage, œufs, charcuterie, pain)
- Lourd le midi (viande et féculents)
- Sucré l'après-midi (chocolat et gras végétal (noix, noisettes, fruits)
- Léger le soir (poisson, légumes)

La bonne nouvelle, c'est qu'aucun aliment n'est interdit à l'exception du lactose. C'est-à-dire le lait, les yaourts... Notre organisme ne sécrète aucune substance pouvant le digérer, donc il le stocke.

L'idée n'est donc pas de maigrir coûte que coûte mais de rééquilibrer son alimentation pour être mince et "bien faite" car selon Delabos, nos habitudes sont pratiquement toujours responsables de notre silhouette. C'est ainsi qu'il met en place en 1998 la morphonutrition, technique permettant d'évaluer la morphologie de la personne et d'obtenir un morphotype : « Montre moi tes formes, je te dirais comment tu manges ».

La morphonutrition permet de définir pour chaque personne un programme nutritionnel personnalisé et d'établir un suivi. Le morphotype est défini en mesurant le poids, la hauteur, le tour de poitrine, de taille, de hanche et la largeur du poignet. Ce morphotype et donc sa silhouette permet d'évaluer les habitudes et les erreurs alimentaires de la personne et son évolution indiquera si elle suit bien les recommandations.


Back to top