Redécouvrez les cataplasmes

cataplasme-chou

 

Voici encore des méthodes de grand-mère qui mériteraient d’être redécouvertes tant leurs applications sont nombreuses et souveraines. Tout le monde connait les cataplasmes d’argile verte, de farine de moutarde mais connaissez-vous les cataplasmes d’oignons ou de chou ? Ces cataplasmes se faisaient naguère avec tous les ingrédients qui se trouvaient dans la maison ou dans le jardin. Faisons un petit tour des principaux cataplasmes, de leur utilité et de leur application.

Parlons tout d’abord des cataplasmes les plus connus, ceux à l’argile verte. Ha, l’argile verte ! Tant d’applications pour cette boue riche en minéraux principalement en zinc ! Blanche, grise ou verte l’argile soigne à peu près tout. On peut l’appliquer en cataplasme sur la peau mais on peut le manger, ou la boire et soigner ainsi ce que l’on ne peut pas atteindre avec un cataplasme, comme une inflammation de tout le tube digestif, ulcères, colites, diarrhées.  Les cataplasmes d’argile sont souveraines pour : les brulures, tous les traumatismes comme les bleus, les bosses, mais aussi les blessures, elle stoppe la douleur,  évite l'infection et cicatrise, efficace pour faire mûrir un abcès et accélérer sa cicatrisation mais également en cas d’arthrose grâce à son action anti-inflammatoire,  et pour finir elle a un effet sur les inflammations, les  infections (conjonctivite), l’angine, la pharyngite, la bronchite etc. Le cataplasme peut être soit chaud pour revitaliser ou  froid pour décongestionner une région enflammée et douloureuse. Il suffit de mélanger de l’argile en poudre (ou en morceaux mais moins pratique) avec de l’eau minérale (pas d’eau du robinet) et de faire une boue pas trop liquide avec une cuillère en bois, et de la poser sur une gaze, un papier absorbant ou même une feuille de choux et de laisser poser sur la partie douloureuse une à deux heures en moyenne.

Les cataplasmes de chou avaient naguère eux aussi un grand succès.  Les Romains l'ont utilisé pendant 600 ans, c'était presque leur unique médicament. Sont utilisés les choux pommés mais aussi les choux verts et les choux rouges. Il est bien sûr recommandé d’utiliser du chou biologique puisqu’il va rentrer en contact avec la peau. Comme pour l’argile verte ses applications sont extrêmement nombreuses, citons par exemple les voies respiratoires : angine,  sinusite, laryngite,  bronchite, asthme, rhume (poser sur la gorge et la poitrine) ; la dermatologie : bleus, bosses, contusions, blessures, coupures, brûlures, engelures, crevasses, dartres, ganglions enflés, urticaire, zona, les infections comme panaris, furoncle, abcès mais aussi les articulations et douleurs : entorses, arthrite, rhumatismes, goutte ; les maux de tête, les maux de ventre etc. La mise en place est simple, il suffit de prendre quelques belles feuilles nettoyées et séchées, de les écraser sur une planche pour en faire ressortir le jus et de l’appliquer dans de belles feuilles entières ou dans un linge qui pourra être lavé par la suite. D'une façon générale le cataplasme pourra être laissé entre deux heures et cinq heures sur la partie à traiter et jusqu’à douze heures s’il n’y a pas de gêne.  Mais dans le cas de plaie, le cataplasme sera renouvelé plus souvent. Certaines personnes sont plus sensibles à l’argile d’autres au chou, à tester donc.

Parlons d’un ingrédient auquel l’on penserait moins pour un cataplasme : l’oignon ! Dans la cuisine il a des effets diurétiques, expectorant, décongestionnant, tonique cardiaque, mais en externe l’oignon est aussi un excellent agent thérapeutique dans un cataplasme. Il a des propriétés cicatrisantes, émollientes, décongestionnantes. Les cataplasmes d'oignons sont utilisés dans les traitements pour congestion de la poitrine et d'autres symptômes du rhume et de grippe et surtout pour calmer la toux. L’oignon est haché, cru ou cuit et mis dans un carré de gaze ou un tissu et placer sur les sinus, les bronches ou appliquer sous le pied (oui oui vous avez bien lu) car la plante du pied absorbe rapidement les traitements à base de plantes ! Laissez poser 1 à 2h et si vous avez du mal à supporter l’odeur, vous pouvez réaliser le même cataplasme avec un poireau !

Dans le même style que le chou, on peut utiliser les feuilles de salades bien vertes, les feuilles de bettes, d’épinard, de grandes feuilles de bardane. Comme toujours écraser légèrement les feuilles et les appliquer directement sur la zone à traiter. 

L’on  pourrait citer mille ingrédients pour réaliser des cataplasmes, citons pour finir le duo jus de citron et gros sel en cas de mal de gorge ;  la pomme de terre riche en vitamines B et C, zinc et magnésium pour lutter contre le lumbago et les inflammations, les cataplasmes de fromage blanc sur la région lombaire, lumbago, reins ; de feuilles de plantain pour les piqûres d’insectes, de sauge également efficace contre les piqûres d’insectes, de basilic, de persil, de poireau, d’ail,  de fleurs de souci, la violette, le cresson, l’épinard, l’achillée millefeuille etc.


Back to top