Choisir son yoga

fly-yoga

 

Le yoga nous vient directement d’Inde. Il est source de bien être, de relaxation, d’harmonie mais aussi de musculation et de gymnastique. Si le Hatha yoga est la discipline originelle avec ses 1 000 postures, ses exercices respiratoires et une approche de la méditation il existe aujourd’hui une quantité impressionnante de dérivés qui s’adressent à tous types de personnes.  Alors, comment s’y retrouver ?

Le fly yoga ou yoga aérien est un yoga qui se pratique à l’aide de grands et larges rubans accrochés au plafond, une sorte de hamac pour faire simple. C’est une méthode complète qui est composée d’un ensemble d’exercices posturaux et de mouvements et combine la rigueur des alignements des postures de yoga, les principes et l’efficacité du Pilates et le côté ludique des arts du cirque.  Florie Ravinet, une animatrice sportive, est à l’origine de ce concept. Passionnée de yoga et des arts du cirque elle a allié ses deux passions et créé le Fly yoga. Le fait de pratiquer en suspension, donc sans gravité, permet d’aller plus loin dans les postures. Particulièrement recommandé pour les personnes qui souffrent du dos.

Le yoga Nidra est un yoga proche de la sophrologie et de l’hypnose ericksonienne puisque sont travail se fait plus au niveau de la tête que du corps. La séance commence toujours par une mise en relaxation très profonde c'est-à-dire physique, émotionnelle et mentale, qui permet au pratiquant généralement allongé d’entrer dans un état de conscience situé à la limite de l’éveil et du sommeil. Ce style de yoga s’adresse principalement à ceux qui ont un vrai besoin de se détendre et ne représente pas de difficultés en termes de souplesse et de forme.

Le yin yoga quant à lui est aussi un yoga doux et relaxant. Il  regroupe une vingtaine de postures. Elles se pratiquent pour la plupart au sol et sont tenues pendant quelques minutes, temps durant lequel l’accent est mis sur la respiration, la méditation et les sensations. Tenir les postures permet de travailler en profondeur les ligaments et articulations, d’agir sur les méridiens et le flux d’énergie, de libérer les tensions et d’assouplir la colonne vertébrale. Comme le yoga Nidra, le yin yoga s’adresse à ceux qui recherchent la détente et le calme.

L’acro yoga est un yoga qui s’inspire lui aussi des arts du cirque mais aussi de l’acrobatie et du massage thaï. Il se pratique avec au minimum deux partenaires qui exécutent ensemble différents mouvements. De nombreuses figures impliquent la présence au sol de l'un des deux pratiquants, qui devient «la base» et soutient le poids de son partenaire qui devient le «flyer». Le corps de l’un servira d’appui à l’autre. C’est un travail intéressant d’étirement et de précision qui favorise la tonicité musculaire et la souplesse.  L’acro yoga s’adresse donc aux plus acrobatiques ou aux plus sportifs d’entre nous.

Le Satyananda yoga est sans doute le plus complet des dérivés du yoga. « Le principe clé de la pratique du Satyananda Yoga est de nourrir et de rééquilibrer toutes les qualités qui composent un être humain ». Les postures traditionnelles sont associées à des mantras (phrase courte ou son que l’on chante de manière répétée) et à des exercices de respiration. Le Satyananda yoga est recommandé aux personnes qui sont déjà à l’aise avec le yoga traditionnel et qui désirent aller plus loin soit dans les postures soit dans la méditation.

Ceci est un aperçu des nombreux dérivés modernes ou non du yoga traditionnel, à chacun de trouver celui qui lui correspond et de l’essayer !


Back to top