Cajeput

cajeput

A propos de Cajeput (Malaleuca Leucadendron) : Le cajeput pousse à l’état sauvage en Extrême-Orient, en Indonésie et en Australie. Il est apparenté aux melaleucas, famille d’arbres et de plantes bien connue des aromathérapeutes. Ainsi, le cajeput est-il proche du niaouli et du tea tree mais son utilisation est plus facile, de par sa douceur. Elle est aujourd'hui cultivée en Calabre depuis qu'un parfumeur italien en fit son " aqua mirabilis " qui allait devenir l'eau de Cologne.

Ses propriétés :

 - Respiratoire : affections de l'appareil pulmonaire (bronchite, pharyngite, tuberculose,…) et asthme
-  Excrétoire : infections urinaires (cystite, urétrite)
-  Douleurs : rhumatismes, courbatures, douleurs articulaires, goutte, sciatiques
-  Tête : névralgie dentaire et de l'oreille, laryngite, sinusite
-  Peau : dermatoses (psoriasis, acné) et plaies, vergétures
-  Herpès génital, dysplasie du col
-  Varices, hémorroïdes

Contre-indications :Cette huile essentielle est irritante pure sur la peau. Il est indispensable de la diluer dans une huile végétale ! Il est recommandé de lui associer une huile essentielle ou une essence de citronnier ou une huile essentielle ou une essence de pamplemoussier. Les inhalations humides sont contre-indiquées.
La voie cutanée diluée est le mode d’utilisation recommandé pour limiter la toxicité et potentialiser l’efficacité.

Adultes et enfants de plus de 12 ans, personnes non asthmatiques


Back to top