Aromathérapie en hiver

aromathrapie

 

Et oui, les microbes aiment le froid !! C’est pourquoi la période hivernale est la plus propice au développement des maladies car outre leur bien être dans le froid, notre corps est souvent fatigué, nos défenses immunitaires affaiblies, c’est pourquoi la prévention est essentielle !

Les pathologies les plus fréquentes en hiver concernent bien sûr la sphère ORL et la sphère pulmonaire et il ne faut pas oublier que le nez et son système micro-ciliaire joue un rôle primordial !

Il est donc temps de faire appel aux huiles essentielles pour nous aider à lutter contre toutes ces agressions de l’hiver telles qu’otites, sinusites, bronchites ou encore gastro-entérites. Certaines huiles essentielles allient à la fois des propriétés antimicrobiennes, décongestionnantes et immunostimulantes. Sachez toutefois que les huiles essentielles sont à réserver à l’adulte et à l’enfant de plus de 3 ans, qu’il faut consulter un pharmacien ou un médecin pour les enfants de moins de 7 ans, les asthmatiques et les épileptiques et qu’elles ne sont pas utilisées chez les femmes enceintes durant le premier trimestre de la grossesse. Ceci étant précisé, faisons un petit tour des principales huiles essentielles à avoir dans sa pharmacie.

Eucalyptus radius ou Eucalyptus radiata

Microbicide et surtout anticatarrhale et expectorante, l’Eucalyptus radié est très utilisé dans les toux grasses douloureuses, les sinusites avec mucosités, les rhinites avec écoulement clair ou purulent, et en voie péri-auriculaire dans les otites séreuses de l’enfant. S’utilise par voie orale, cutanée ou aériennes.

Niaouli

Voici une huile essentielle qui vise surtout le système pulmonaire puisqu’elle est à la fois fluidifiante, expectorante mais aussi antivirale et  antibactérienne. Il faut l’utiliser en cas de rhinopharyngites, sinusites, trachéites, bronchites entre autres. Par voie orale il suffit de 2 gouttes 3/jour pour un adulte et 1 goutte matin et soir chez l’enfant de plus de 7 ans. Avec 5 gouttes d’huile de niaouli 3/jour pure ou diluée, vous pouvez vous frictionner le dos, sous les omoplates (2 gouttes pour les enfants de moins de 7 ans). Cette huile s’utilise aussi en diffusion.

Ravintsara

Très utilisée lors des affections telles que grippe, bronchite, sinusite, rhume ou encore rhinopharyngite pour ses propriétés antivirales, antibactériennes, anticatarrhales, expectorantes, anti-inflammatoires et stimulantes immunitaires, elle est aussi utilisée dans la fatigue profonde, physique et psychique grâces à ses propriétés neurotoniques.

Bois de rose ou Aniba rosaedra

Elle est utilisée dans les angines, les laryngites, les trachéites et surtout dans les bronchites et les bronchiolites grâce à son pouvoir anti-infectieux majeur en plus de ses propriétés antidépressives. Voici une huile essentielle très bien tolérée par la peau qui peut être utilisée chez l’enfant au dessous de 7 ans sur avis médical bien sûr.  Encore une fois les trois voies d’administration peuvent être utilisées et notamment la diffusion dans la bronchiolite du nourrisson à partir de 6 mois (2 gouttes d’huile essentielle pour 75 ml d’eau).

Palmarosa ou Cymbopogon martinii

Positivante et antimicrobienne majeure elle est utilisée dans les rhinopharyngites, les sinusites, les bronchites et comme stimulant immunitaire. Elle n’est utilisée qu’en voie orale, 15 gouttes maximum par jour en plusieurs prises sur le cou pour les pharyngites, autour de l’oreille pour les otites, sur les sinus maxillaires et/ou frontaux pour les sinusites.

Citron ou Citrus limonum

L’huile essentielle de Citron sert à la désinfection des locaux dans le cas des épisodes de grippe comme antiseptique aérien. Elle est très souvent utilisée dans les crèches, les cabinets médicaux etc……..


Back to top