Se soigner avec des ingrédients de cuisine

remedes-naturels

Il y a tout un tas de petits maux du quotidien qui peuvent se soigner par des remèdes naturels et où trouve-t-on le plus d’ingrédients naturels si ce n’est dans notre cuisine ? Voici un petit tour des ingrédients simples qui peuvent nous aider au quotidien.

Pommes de terre et aigreurs d’estomac

Le stress, les mauvaises habitudes alimentaires, la fatigue et l'âge sont des facteurs favorisant l'apparition des brûlures d'estomac. Ces brûlures sont un vrai handicap au quotidien pour ceux qui en souffrent. Voici une astuce simple et efficace : le jus de pomme de terre crue qui a une action alcalinisante sur l’organisme. Ses vertus anti-acides lui confèrent des propriétés antispasmodiques, calmantes et cicatrisantes au niveau des muqueuses digestives. Tout ce qu’il faut pour apaiser le feu de remontées acides et d’ulcères. Prenez 2 à 3 pommes de terre crues, pelez, râpez puis recueillez le jus de manière à avoir un demi-verre de suc pur et buvez tel quel. Un petit verre 2 à 3 fois par jour, en cure de 3 semaines.

Miel et cicatrisation

Le miel est très connu depuis toujours pour aider la cicatrisation. D’ailleurs le CHU de Limoges s’en sert depuis 30 ans où une étude a démontré que la vitesse de cicatrisation était presque deux fois plus élevée avec le miel qu’avec des pansements classiques. La teneur élevée en sucre du miel lui donne des qualités antimicrobiennes, sa constitution et son pH acide empêchent également le développement des bactéries et autres agents pathogènes. C’est également un bon anti-inflammatoire. Après avoir nettoyé la plaie délicatement avec du sérum physiologique, appliquez une compresse imbibée de miel  et recouvrir d’une autre compresse. Renouvelez tous les jours jusqu’à guérison.

Ail et verrues

La verrue est une infection bénigne que l'on peut soigner avec de vieilles recettes de grand-mère. Une étude récente a prouvé que l’ail, puissant antiviral, pouvait éliminer les verrues, 23 personnes se sont vu appliquer un extrait d’ail liquide sur les verrues, à raison de deux fois par jour. Après 1 à 2 semaines de ce traitement, les verrues avaient disparu sans récidives. Ecrasez l'ail puis appliquez-la sur la verrue (attention à ne pas atteindre la peau saine). Recouvrez avec un bandage et renouvelez l'application tous les jours jusqu'à ce que la verrue se détache.

Le vinaigre et les piqures d’insectes

Après une piqûre d'insecte vous pouvez utiliser du vinaigre, tamponnez la piqûre, l'acidité du vinaigre (pH bas) peut exercer un effet antiseptiquefavorable. Mais le vinaigre peut aussi calmer les démangeaisons des plaques d’eczéma, d’urticaires et d’autres piqures. Favorisez le vinaigre blanc ou le vinaigre de cidre. Dilué à 50% dans de l’eau bouillie, il peut servir à nettoyer petites plaies et brûlures superficielles.

Estragon anti-histaminique et anti-ballonnements

L’estragon fait partie de la même famille que l’absinthe. Traditionnellement utilisé pour calmer les rages de dents et en infusion contre les insomnies, il a une capacité à réduire les fermentations et les ballonnements de l’intestin. C’est une des plantes antispasmodiques les plus intéressantes. Mais ce n’est pas tout puisqu’elle pourrait inhiber la libération d’histamine, impliquée dans la plupart des symptômes de l’allergie. Faites infuser 1 cuillerée à soupe de feuilles d’estragon 5 mn dans une tasse d’eau bouillante. 

Thé et aphtes

Les tanins contenus dans le thé (surtout dans le thé vert) ont en effet des vertus astringentes. Ils assèchent les aphtes, soulagent la douleur causée par la lésion et facilitent leur disparition. Humidifiez un sachet de thé, le presser pour enlever l’excédent d’eau et l’appliquer directement sur l’aphte comme un cataplasme. Répétez chaque jour jusqu’à ce que l’aphte ait totalement disparu.


Back to top