Cultiver son gingembre à la maison

gingembre

 

Dans la cuisine, à côté de la tonnelle, nous cuisinons beaucoup le gingembre alors une question s’est posée à nous : pourrions-nous cultiver nous aussi nos propres plans de gingembre ?

Le gingembre est une plante venue d’Extrême-Orient, originaire d’Inde ou de Malaisie c’est une des épices les plus anciennes. Mais outre son merveilleux parfum frais, piquant et citronné présent dans de nombreuses recettes, le gingembre a des vertus médicinales prouvées depuis des milliers d’années.

Outre son pouvoir aphrodisiaque le gingembre est aussi un excellent remède contre les nausées et les vomissements (mal des transports, grossesse, nausées post-opératoires) mais a aussi des vertus sur les symptômes du rhume et de la grippe, la migraine et les douleurs arthritiques.

Sachant tout ceci, peut-on planter soi même son gingembre ?

Bien entendu ! Le gingembre originaire des pays chauds pousse également en serre ou en pleine terre dans certaines régions. Nous avons fait un premier essai dans un pot pour débuter, il suffit de mettre dans un terreau mélangé à de la terre de jardin ou dans une terre de bruyère un morceau de rhizome, pas trop fripé, pas trop vieux, de préférence un morceau de gingembre que vous aurez acheté dans un magasin bio, de l’enfoncer de moitié et d’attendre l’apparition des premières pousses vertes !!Le gingembre aime la chaleur, au moins 25° et la terre a besoin d’eau mais attention toutefois à ne pas laisser le rhizome trop humide car il pourrira vite.

La plante atteint vite 1 mètre environ, les feuilles persistantes sont lancéolées (en forme de fer de lance), longues et odorantes. Les fleurs, assez rare en serre, sont en forme d’épi jaune et vert sur une courte tige.

Au Japon on mange les jeunes pousses de gingembre quand elles ont atteint 7 ou 8 cm sautées avec du miso (les pâtes japonaises) ou marinées dans du vinaigre de riz, sucre, miel. Mais en ce qui nous concerne nous préférons attendre la multiplication du rhizome pour pouvoir déguster cette merveilleuse petite racine encore toute tendre et juteuse.

8 à 9 mois après la plantation, dès que les feuilles commencent à se dessécher et à jaunir, il est temps de démultiplier notre rhizome qui a plein de ramification pour pouvoir enfin déguster notre petit gingembre tout frais. Bien sûr si vous l’aimez moins piquant et plus citronné vous pouvez le récolter au bout de 6 mois. Si vous désirez replanter de nouveaux plants il faut sélectionner des rhizomes portant déjà quelques bourgeons et les replantez de la même façon que précédemment, en laissant toutefois sécher un petit peu la cicatrice faite en ayant rompu le rhizome.

Après avoir débarrasser les rhizomes que vous voulez utiliser en cuisine de ses racines, de la terre qui y est collée, il suffit de laisser la racine sécher un peu au soleil pour qu’elle prenne cette jolie couleur jaune claire que nous aimons tant.

Pour décupler l’effet anti-oxydant du gingembre vous pouvez l’associer avec deux autres ingrédients riches en anti-oxydants que sont  l’ail et l’oignon et surpasser ainsi leurs effets antioxydants individuels, c’est pourquoi nous vous offrons une délicieuse recette dans notre rubrique cuisine qui marie à merveille toutes ces saveurs.


Back to top