Partager son frigo

Partage-ton-frigo1

Le gaspillage alimentaire est devenu depuis quelques années une cause nationale. Et cela se comprend quand on sait qu’unFrançais jette en moyenne 20 kg de nourriture par an ! L’idée du frigo partagé est venue de Finlande, à Helsinki plus exactement, ou les habitants de deux immeubles troquent tomates contre charcuterie, clémentines contre fromage râpé etc…C’est en fait un grand garde-manger où chacun dépose la nourriture dont il ne veut plus et récupère ce qui lui plait avec pour objectif la lutte contre le gaspillage.

En France, l’association Partage ton frigo se saisit du problème à la suite de la diffusion d’un reportage à la télévision. « Avec une équipe de six jeunes motivés, nous voulions trouver une solution contre le gaspillage qui soit applicable au quotidien. Après quelques heures de réflexion, un paper board bien rempli, l’idée a fini par émerger. A la fois simple, séduisante, presque évidente ! », raconte Sébastien Leflond, l’un des cofondateurs. Le maître-mot du projet : mutualisation.

Comme souvent dans le monde de la consommation collaborative, le système est basé sur un mélange bien pensé d’interactions en ligne et de rencontres dans la vie réelle. La plateforme propose ainsi trois niveaux d’engagement. Dans un premier temps, les participants vont pouvoir organiser un « apéro frigo ». Le concept est simple: chacun vient avec ce qu’il a pu piocher dans son réfrigérateur pour composer l’apéritif. Bien sûr, les gens sont invités à débattre de l’enjeu de société que constitue le gaspillage, mais la rencontre sera surtout l’occasion d’établir un lien de confiance entre les membres de la communauté et de voir s’ils sont prêts à passer à la vitesse supérieure : connecter leurs frigos.

A l’aide d’une application vous partagez le contenu superflu de votre réfrigérateur avec les cercles de votre choix (famille, amis, voisinage, collègues, etc.). Vous précisez la nature du produit, les quantités disponibles, la date de péremption, et le tour est joué. Autrement dit, grâce à la connexion entre les participants, la communauté va créer un gros réfrigérateur mutualisé virtuel. 

Mais l’on peut bien sûr aller plus loin. L’association Partage ton frigo propose d’installer des réfrigérateurs collectifs dans les halls d’immeuble ou les entreprises (et de les nettoyer une fois par semaine…). Elle commercialise un kit (45 euros) avec une centaine d’étiquettes : chacun y note son nom et la date du dépôt.

« 2014 est l’année européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire, donc de notre côté, le mot d’ordre sera de déployer la plateforme. Nous avons beaucoup communiqué ces derniers temps, et la couverture médiatique dont nous avons bénéficié nous a permis de nous rendre compte de l’intérêt que suscite notre système. Une quinzaine de frigos sont déjà budgétés pour cette année rien qu’en Lorraine ! Nous irons partout où des gens motivés sont prêts à porter l’initiative, à commencer par Bordeaux et Nantes où des communautés sont déjà actives » déclare un responsable de Partage ton frigo.


Back to top