Tout ce qu’il faut savoir avant d’adopter un chiot

adopter-un-chien

C’est bientôt la rentrée scolaire, le temps des résolutions et de la nouveauté et bien sur votre enfant remet au goût du jour l’envie d’avoir un animal de compagnie, un chien de préférence. Alors que faut-il savoir avant d’adopter un chien et comment s’y prendre ?

Tout d’abord il faut bien se rendre compte qu’adopter un chien n’est pas un geste anodin, bien trop d’animaux se retrouvent abandonner parce qu’ils ne ressemblent plus à la jolie petite boule de poils qui a fait craquer ses maitres au début ! Et oui la décision de prendre un animal de compagnie s’étudie car outre le plaisir des câlins et des jeux ce sont des obligations et des responsabilités qui vont suivre.

Si votre enfant veut un chien, il faut s’assurer que ce n’est pas un caprice passager en lui expliquant que c’est un engagement à long terme et que ce nouveau venu va modifier les habitudes de toute la famille et que tout le monde devra participer à son éducation. Bien souvent l’arrivée d’un chien fera faire de l’exercice à toute la famille car il faudra le sortir, le promener et le faire jouer et des études montrent que le fait d’avoir un animal de compagnie, un chien en particulier, est bénéfique pour la santé de quantité de maîtres !

Une fois que toute la famille a pris conscience de l’engagement que cette adoption va demander, il faut réfléchir à vos conditions de vie, votre cadre de vie, vos habitudes et votre caractère pour choisir une race de chien qui s’entendra avec toute la famille et que vous pourrez rendre heureux. Sachez qu’un animal de nature agressive comme le Rottweiller ne peut avoir comme maître un individu de nature revendicative, car l’association de ces deux là pourrait être dangereuse pour autrui.  Sachez aussi que la loi du 6 janvier 1999 soumet le propriétaire des chiens de catégorie 2 (Rottweiller ou American Staffordshire Terrier par exemple) à plusieurs obligations comme la déclaration en mairie ou l’assurance obligatoire ainsi que des règles comme le port de la muselière ou la tenue en laisse.

Bien sur il est préférable d’adopter un chiot plutôt qu’un chien adulte pour l’éduquer à votre guise et forger son caractère et faites plutôt le choix d’une femelle si vous souhaitez un chien calme dont l’instinct maternel agira sur vos enfants et plutôt un mâle si vous voulez un chien fougueux et impétueux !

Pour mener à bien l’arrivée d’un chiot, la patience est de rigueur bien sur mais quelques petites règles sont à apprendre à vos enfants pour que la cohabitation se déroule parfaitement car l’on voit trop de parents laisser leurs enfants agir avec leur animal comme de véritables petits tyrans !! Tout d’abord il faut apprendre à vos enfants qu’il ne faut pas déranger un animal quand il mange ou quand il dort, qu’il ne faut pas le traiter comme une peluche en lui montant dessus, en lui tirant les oreilles ou la queue et qu’il faut le respecter.  Il faut aussi interdire à votre enfant de prendre le jouet préféré de votre chien sous peine de grognements et pour que votre enfant sache quand il a franchit les limites, exposez lui les signes d’agacement du chien : il montre les dents, il grogne, il s’éloigne. Dans ces cas là, dites lui de ne pas approcher l’animal.

Et pour ne pas prendre de risque n’oubliez pas que l’on ne laisse pas un enfant de moins de 6 ans seul avec un chien.

Ainsi si vous donnez à votre nouveau compagnon une bonne éducation et si vous apprenez à vos enfants à cohabiter en toute intelligence et dans le respect, ce sont des années de bonheur partagé qui vous attendent !


Back to top