On met des poules dans son jardin

poulailler

De plus en plus de municipalités offrent des poules à leurs administrés dans le cadre de l’opération « des poules pour réduire les déchets » mais de plus en plus de français, de leur propre initiative, installent un poulailler au fond du jardin pour avoir de bons œufs frais chaque jour et réduire leurs déchets ménagers. Cela vous tente et vous ne savez pas par quoi commencer ? Nous allons essayer de vous guider dans l’installation de votre premier poulailler.

Tout d’abord il faut installer un poulailler car les poules ont besoin d’un abri pour dormir et pondre et si possible d’un espace à l’air libre engazonné pour picorer. On trouve maintenant des poulaillers vendus en kit, très fonctionnels. Ils ont l’avantage d’être surélevés. Ils sont conçus pour faciliter leur entretien et la récolte des œufs. Il est intéressant aussi de pouvoir les déplacer si besoin est. Une trappe est prévue pour protéger les poules des prédateurs éventuels. Le mieux est de ne pas installer de poulailler trop près de la maison pour éviter les désagréments mais assez près pour y passer chaque jour. On compte environ un espace total de 1.5m² pour 3 spécimens. Placez votre poulailler à l’abri des courants d’air.

Une poule pond entre 150 et 200 œufs par an. La plupart des poules arrêtent de pondre à la fin de l’automne pour recommencer dès que les jours rallongent, vers mars-avril.

En effet, une poule a besoin de 12h de lumière pour pondre. Inversement, si les températures sont trop chaudes, votre poule peut également arrêter de pondre.

Mais attention, même si vos chères volailles pondent moins, elles picoreront toujours autant ! Enfin sachez qu’au-delà de 4 ans, une poule vous donnera de moins en moins d’œufs.

Quelles poules choisir ? Cela dépend de ce que vous recherchez, poules décoratives ou poules pondeuse mais l’un n’excluant pas l’autre. Les poules rousses sont les plus répandues et les plus rustiques, idéal pour débuter. Evitez de mélanger des races trop différentes, des grosses avec des petites, des calmes avec des belliqueuses. Si vous les achetez jeunes, entre 2 et 3 mois, elles s’attacheront plus vite à vous et seront facilement apprivoisables. Est-il indispensable d’avoir un coq avec ses poules même si pour pondre une poule n'a pas besoin de coq ? Si vous voulez la paix avec vos voisins, cela semble inutile car le coq fait tout de même beaucoup de bruit mais il a un rôle dans la basse-cour car il protège ses poules et le territoire. Il les défend si besoin est contre les intrus qui oseraient s’introduire sur le territoire : oiseaux, chats, rongeurs etc…Enfin, il assure la reproduction, sans coq pas de poussins

Si vous habitez à la campagne, les poules font l’objet de beaucoup de convoitise de la part des chats, des fouines ou des renards car leurs œufs et les céréales présentes dans les mangeoires attirent rats et autres rongeurs.  Pour une protection maximale, entourez enclos et poulailler d’un grillage de 1.50 à 2 m de hauteur dont vous replierez la partie supérieure sur 20 à 30 cm vers l’extérieur avec angle de 30° environ. Placez les piquets vers l’intérieur et enterrez la base du grillage sur 50 cm. Il existe aussi des appareils à ultrasons pour faire fuir les nuisibles. Et surtout maintenez une bonne hygiène dans votre poulailler.

Et pour finir parlons alimentation. Les poules sont omnivores, elles mangent 70 % de céréales y compris les féculents issus de vos restes comme la semoule, les pâtes, le riz ou les pommes de terre. Les 30 % restant sont composés d’aliments protéinés se partageant entre ce que les poules trouveront en grattant (limaces, escargots, insectes) et vos restes : déchets de viande, gras du jambon, croûtes de fromage etc. Et bien sûr tous vos déchets verts, vos épluchures de fruits et de légumes seront un régal ! Enfin sachez que les poules boivent entre un quart et un demi-litre d’eau par jour, alors n’oubliez pas de leur laisser de l’eau propre à volonté !

Alors vous êtes convaincus ? A vous de jouer au fermier en sachant que comme tous animaux, les poules nécessitent des soins, de la patience et du temps !


Back to top