L’histoire de l’obélisque de la Concorde

obelisque

L’obélisque de la Concorde est le plus vieux monument de Paris. Il y a plus d'un siècle et demi, ce monolithe de granit quittait l'Egypte pour la France. Le musée de la Marine au Palais de Chaillot retrace pour la première fois l'odyssée de ce convoi exceptionnel, parti des berges du Nil pour rejoindre Paris sept ans plus tard.

Cet obélisque, qui pèse plus de 130 tonnes, a plus de 3 000 ans, construit sous le règne de Ramsès II il trône à présent dans l’axe de la plus célèbre avenue du monde, les Champs Elysées.

Tout commença à Louxor où l’obélisque en question et son frère jumeau trônaient à l’entrée du célèbre temple. En 1829, parmi les ruines, les deux obélisques sont toujours debout et le vice-roi d’Egypte d’alors, Méhémet Ali,  décide de les offrir à la France. Mais il faut 2 ans de préparatifs pour faire bouger ces mastodontes, deux ans durant lesquels les français inventent un ingénieux système de levage avec cordes et poulies. Oui mais voilà, si la main-d’œuvre est fournie sur place, nul matériau ne peut être fourni pour monter ce système, ni bois, ni fer, ni outillage. Il faut donc tout faire parvenir de France.  Une fois tous ces matériaux acheminés sur place, un obélisque est hissé sur des rondins de bois mais il faut plusieurs semaines pour parcourir quelques mètres sans briser ce monolithe.

Un navire fut bien sûr spécialement conçu pour transporter l’obélisque avec un fond plat, des mâts démontables pour passer sous les ponts etc. Le voyage à bord de ce bateau nommé à juste titre « Louxor » durera 2 ans en passant par Toulon et Le Havre et arrivera à Paris en aout 1933.

Aujourd’hui ce monument trône au centre de la Concorde, un lieu symbolique de la Révolution française. C’est à cet endroit exact que Louis XVI fut guillotiné et c’est Louis-Philippe 1er qui décida de cet emplacement afin de rassembler les français et d’empêcher les querelles de mémoire. 200 000 français assistent à l’érection de l’obélisque le 25 octobre 1936 au centre de la place de la Concorde, opération périlleuse réalisée  à l'aide de machines élévatrices et de gigantesques cabestans. Il faut dire que pendant 7 ans les français ont pu suivre dans la presse cette aventure exceptionnelle. Ce fut une réussite de la technologie française qui fut le premier pays à aller chercher un monolithe de cette taille et de ce poids dans un autre continent et tout ceci sans rien briser ! Mais cette aventure exceptionnelle eut un coût : un million de francs de l’époque, ce qui explique en partie pourquoi le deuxième obélisque n’a jamais quitté l’Egypte et trône toujours devant le temple de Louxor !


Back to top