La France, pays du tourisme durable ?

durable

 

La France est le pays du monde qui attire le plus de touristes avec 83 millions de visiteurs en 2012. Avec une estimation de 4% de touristes en plus par an pour les dix prochaines années nous recevrons en 2020 près de 1 milliard et demi de touristes.

Le revenu tiré du tourisme représente plus de 7% du PIB français devançant ainsi les secteurs comme l’énergie et l’agriculture, les industries agro-alimentaires, et l’automobile. Toutefois cette réussite a ses limites puisque dans un rapport du Conseil National du Tourisme publié en 2011 il était signalé que les équipements d’accueil ou les infrastructures construits pour la plupart dans les années 60 et 80 ne répondaient plus aux exigences de confort actuelles. Surtout que d’autres pays ont entrepris des investissements importants pour être compétitifs dans ces domaines et attirés les touristes.

Mais le tourisme durable ou responsable peut-il devenir l’avenir du tourisme français ?

Certainement car selon plusieurs sondages TNS Sofres 83 % des français déclarent être prêts à choisir une destination de vacances présentant une démarche responsable, 88% des touristes français se disent eux prêts à agir en faveur de l’environnement et 56% de ces mêmes voyageurs prêts à payer plus cher pour une destination écologique.

Mais qu’elle est la définition du tourisme durable ? Les consignes de l’Organisation mondiale du tourisme reposent sur trois règles d’or. La première règle est d’exploiter de façon optimale les ressources de l’environnement en préservant les processus écologiques essentiels et en aidant à sauvegarder les ressources naturelles et la biodiversité. La seconde est de respecter l'authenticité socioculturelle des communautés d'accueil. Il faut pour finir assurer une activité économique viable sur le long terme en offrant à toutes les parties prenantes des avantages socio-économiques équitablement répartis, contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté.

La France est connue pour avoir un patrimoine naturel protégé important. Elle comte ainsi 9 parcs nationaux, des réserves naturelles, et des sites classés  « Grands sites de France » par exemple.

Il existe donc plusieurs labels garantissant qu’une destination est une destination durable. Green Globe qui avec 337 indicateurs de conformité appliqués à 41 critères individuels de la durabilité est sans doute le plus sérieux.  Le seul label à l’échelle européenne est l’Ecolabel européen, créé en 1992 qui certifie les produits comme les repas ou l’ameublement et les services comme l’hébergement en lui-même ou les excursions.  Le label Clef Verte garantie quant à lui un hébergement respectueux de l’environnement et des ressources naturelles et qui satisfait, en outre, des critères portant sur l’eau, l’énergie, les déchets ou les produits d’entretien.

Il existe plusieurs sites internet sur le tourisme durable qui pourraient vous intéresser :

Voyageons-Autrement.com, portail d'information sur le tourisme responsable.
L’Association pour un tourisme équitable et solidaire (ATES).
Agir pour un tourisme responsable (ATR).


Back to top