La France, première destination touristique

tour-eiffel

 

Alors qu’un français sur deux ne partira pas en vacances cette année, la France reste aux yeux des étrangers la première destination touristique du monde. Et c’est un nouveau record qui vient d’être battu puisqu’en 2012 c’est près de 83 millions de visiteurs, surtout des européens et des asiatiques, qui sont venus visiter notre beau pays.

En effet si les touristes américains et  africains sont en net repli, l’attrait pour le tourisme français reste important pour les européens qui représentent à eux seuls 8 touristes étrangers sur 10. C’est du moins ce que soulignent les services statistiques de Bercy (DGCIS) dans leur étude annuelle sur le tourisme publiée récemment. La première place revient aux allemands qui furent 12.2 millions de touristes en 2012, ravissant ainsi la première place aux britanniques qui tenaient ce rang de première clientèle étrangère depuis 2006.

 Les touristes brésiliens, russes, indiens ou chinois sont en forte augmentation, + 21%. Les touristes français sont quant à eux moins nombreux que précédemment, victimes du niveau de vie en baisse et de la crise économique.

Bien sûr, Paris, ses musées, sa Tour Eiffel, son atmosphère reste la première ville de l’hexagone à recevoir le flux continu de touristes. Et ce n’est pas qu’une destination d’été, puisque été comme hiver ce sont des millions de touristes qui parcourent la ville lumière, n’hésitant pas à faire la queue durant des heures devant les sites culturels mais aussi les boutiques typiquement françaises synonymes de luxe et de qualité de vie, entrainant des dépenses qui s'élèvent à 35,8 milliards d'euros en 2012 contre 33,7 milliards l’année précédente, enregistrent une hausse de 6,3%, annonce le ministère du Tourisme dans un communiqué.

Ce qui a évolué également est la durée du séjour de ces touristes étrangers car l’allongement du nombre de nuitées est supérieur à l'augmentation des arrivées, avec une hausse de +2,4% des nuitées d’après les hôteliers français.  Et ce sont encore les touristes européens qui voient la durée de leur séjour augmenter (autour de 6 nuits) soit 11 millions de nuitées de plus qu’en 2011. Ce qui est le plus surprenant est que la plus forte hausse du nombre de nuitées vient des touristes de pays en crise comme l’Espagne, le Portugal, la Grèce ou l’Irlande avec + 21,2% (9,7 nuits), après une hausse de 7,7% de la durée du séjour en 2011.

La France reste donc le pays qui continue de faire rêver le monde entier et l’été 2013 s’annonce d’ores et déjà bien meilleur que le printemps qui fut victime de son temps pluvieux et maussade. Mais une chose reste souvent critiquée dans notre si beau pays c’est l’accueil que les français, et principalement les spécialistes du tourisme ou les chauffeurs de taxis parisiens, réservent à ces touristes étrangers ainsi qu’une certaine insécurité sur les lieux touristiques, insécurité dont ont déjà beaucoup souffert les asiatiques.

La France battra-t-elle son propre record en cette année 2013 ?


Back to top