Huile d’olive : soyez vigilants sur les marchés des vacances !

huile-olive

Un des grands plaisirs des vacanciers reste le marché et son foisonnement de produits du terroir qui ont de plus en plus la côte. La Provence, le midi, ses marchés où s’étalent les herbes de Provence, les savons de Marseille, les nappes provençales et surtout les produits à base d’olives provençales comme la célèbre huile d’olive, une des plus réputées au monde.

Oui mais voilà, l’arnaque peut se cacher dans cet or vert. Grâce aux contrôles rigoureux et constants de la répression des fraudes ce sont quelques 25% des bouteilles d’huiles d’olive qui ne sont pas conformes à leurs étiquettes ! Contrôles répétés sur les marchés donc mais aussi directement chez les producteurs tout au long de l’année. 

Dans le Var par exemple, haut lieu touristique, sur 800 produits contrôlés chaque année c’est pratiquement 1 produit sur 4 qui n’est pas conforme. Tromperie sur l’origine du produit, la qualité et, en ce qui concerne l’huile d’olive, tromperie même sur l’huile en elle-même qui peut être parfois coupée avec une huile neutre bon marché !

En effet il faut traquer l’arnaque et savoir lire les étiquettes. Nombre de pratiques commerciales trompeuses sont relevées. Beaucoup de produits vendus sous la bannière française sont des produits étrangers, espagnols principalement pour les huiles d’olive.

Il est facile de se faire avoir quand l’étiquette porte en gros le nom « d’huile provençale ». Pourtant sur certaines d’entre elles,  il suffit parfois de regarder les phrases écrites  en minuscule qui indique la provenance et bien souvent c’est la surprise ! Espagne, Grèce etc….

Il en est de même pour certaines tapenades d’olives noires par exemple qui affichent elles aussi « tapenade provençale » alors qu’elles ont été confectionnées avec des olives provenant du Maroc ou de Grèce.  Elles ne peuvent donc décemment pas être vendues sous la bannière de « produit français » ou « produit provençal ».

Bien sûr le prix est un premier gage de sérieux. Pourquoi un étal proposerait des huiles à 9€ le litre alors que tous les autres proposent des huiles à 14 ou 15 € le litre ? Il faut que le consommateur sache que le prix de revient d’un litre d’huile d’olive pour un producteur français est déjà à peu près à ce prix là…….. La qualité a bien sûr un prix.

Autre gage de qualité l’appellation AOC qui existe pour les huiles d’olive et qui, à elle seule, garanti l’origine du produit.

Alors profitez de votre séjour dans le midi, faites les marchés, régalez vous de bons produits locaux mais soyez attentifs et réalistes, ne vous faites pas avoir !


Back to top