La fille porte-bonheur de Christophe Lambert

arton4602

 

Synopsis : « Lumière blafarde, décor fatigué. Dans un bar sordide, un pianiste joue, avec un talent teinté de désespoir, dans une indifférence générale. Entre chaque morceau, il avale un verre de whisky. A 40 ans, Mike Wilson a raté sa vie. Bouleversé 20 ans auparavant par un terrible drame familial, ce pianiste virtuose s'est progressivement enfermé dans la culpabilité, jusqu'à connaître la déchéance la plus totale.

Mais parfois, la vie vous offre une deuxième chance : sa rencontre avec Lucy, dont il tombe éperdument amoureux, scelle pour Mike un nouveau départ. Au même moment, un producteur voit enfin en lui le prodigieux musicien qu'il a toujours été. La vie à laquelle il était promis semble enfin à sa portée. le bonheur n'est pourtant jamais acquis. Comme si la vie s'acharnait, Mike se retrouve devant un choix déchirant : réussir et suivre le chemin qui s'ouvrait devant lui à 18 ans, ou retomber au plus bas. Un choix qu'il n'a peut-être plus ni l'envie ni la force de faire… Déchéance, douleurs, rencontres malheureuses, mais aussi amours, amitiés et une inébranlable foi en la vie, qui lui permettront peut-être d'accomplir enfin ce à quoi il était prédestiné. »

Christophe Lambert, acteur mythique de « Greystoke » s’essaye à son premier roman et à ce jour c’est plus de 200 000 exemplaires qui se sont déjà vendus. Récompensé lors des Journées du livre et du vin de Saumur. Il a reçu le prix Claude Chabrol qui distingue les livres les plus adaptables au cinéma. Souhaitons qu’il ait l’envie et le talent de mettre en scène son premier roman comme le suggère ce premier prix !

En rien autobiographique, l’acteur a pourtant avoué qu’il avait mis beaucoup de lui dans ce premier roman. Dans une interview accordée au Parisien il reconnait avoir beaucoup de points communs avec son personnage Mike : « La sensibilité, le romantisme, la fidélité, l'autodestruction parfois... (...) Comme lui, je ne suis pas un dragueur. Comme lui, quand je rencontre la bonne personne, je le sais tout de suite. Je ne me pose pas de questions. Mike tombe amoureux de Lucy sans la voir, juste en écoutant sa voix. Comme dans le roman, j'ai aimé Sophie (Sophie Marceau sa compagne) instantanément dès le début de notre relation."

Christophe Lambert avoue avoir l’idée de ce roman depuis plus de 20 ans ne sachant pas s’il en ferait un livre, un scénario et c’est la rencontre avec Muriel Plon, l’éditrice, qui le poussera à écrire ses premières vingt pages qui seront déterminante pour l’écriture de ce livre.

Conte de fées des temps modernes, ce livre touchera les fans de cet acteur mythique mais aussi les lecteurs qui n’appréciaient pas forcément l’acteur.