« Voyage en absurdie » de Stéphane De Groodt

voyages-en-absurdie

Vous connaissez sans doute Stéphane de Groodt. C’est un acteur et humoriste qui vient de notre pays ami, la Belgique, plus précisément de Bruxelles. Adepte du jeu de mots et du calembour c’est le digne héritier de Raymond Devos.

Stéphane de Groodt s’est fait connaître à la télévision française en jouant dans « Mes amis, mes amours, mes emmerdes » aux côtés de Florence Pernel et au théâtre en Belgique où il a repris le rôle de Patrick Bruel dans le prénom. Mais c’est à la télévision que son style absurde et son écriture ont fait des merveilles avec des chroniques sur RTL (« A la bonne heure »), il présente un courrier imaginaire des auditeurs, sur un ton burlesques et décalé. Par exemple : « Je m’appelle Martine. J’ai 82 ans et deux caniches, en plus d’avoir Alzheimer et deux caniches. Mais j’ai encore une excellente mémoire pour une femme de 2 ans qui doit s’occuper de 82 caniches… ». 
Sur Canal + (« Le Supplément »), il narre sa rencontre fictive avec une célébrité (Nicolas Sarkozy, Michel Denisot, Kim Jong-un…), sur un mode surréaliste. A revoir pour le plaisir, un passage dans ce fameux Supplément de Canal + où l’invitée n’était autre que la bimbo Nabilla, ce qui donna lieu à un moment hilarant !

Voici donc son livre « Voyage en absurdie », chez Plon où l’on retrouve un condensé de ses chroniques, avec toujours ce ton décalé et déjanté.

" Vous le sachez peut-être, oui bon je dis ce que je veux... et si vous le savez pas je vais vous le dire quand même, parce qu'un homme averti en vaut deux et qu'une femme avertie en vaut la peine, mais ces chroniques, du latin chronicum et du franco-grec chroNikos, m'auront permis deconduire ma plume à Londres de moi-même, aux six côtés de l'Hexagone, aux plus hauts sommets des profondeurs, dans les régions les plus reculées, avancées, assises, debout, couchées des quatre coins du monde pour des rencontres aussi sûres que réalistes, aussi curieuses que rieuses. D'une simple touche sur mon clavier à spirale j'ai rencontré Reza Pahlavi, le fils de feu le Shah et de la chatte, ai vu danser Régine le twist à gaine, me suis transporté de la baraque d'Obama au jacuzzi de Silvio, me suis encastré dans Fidel, suis entré dans la reine, ai fait marcher Delon en large, ai été à la peine avec Jean-Marine, et laissé à terre Mitt... " Stéphane De Groodt


Back to top