Une librairie pas comme les autres en danger !

les-bleuetsi

A Banon, petit village des Alpes-de-Haute-Provence  légèrement perché, aux pieds de la montagne de Lure et des champs de lavande, les amateurs d’éditions rares et de collections disparates sont ravis. Dans la librairie « Le Bleuet » située dans une ancienne maison aux volets bleus, on ne s’attend pas à découvrir ce dédale extraordinaire, fait de mille et un recoins, qui s’étend sur quatre niveaux et demi-niveaux. Ici le téléphone est interdit et le chuchotement souvent de mise.

A l’heure du monopole des Fnac et autres Amazon, l’exploit est à souligner. Livres rares ou épuisés, non réédités, peu connus, et qu’on ne trouve pas forcément ailleurs… En 2012, 170 000 livres se sont vendus avec un pic, dans ce village de mille habitants, allant jusqu’à mille livres par jour en juillet et août ! Elle est aujourd’hui la sixième librairie de France en termes de fonds littéraires.

Pourtant « le Bleuet » est aujourd’hui en danger.

Joël Gattefossé, ancien menuisier et créateur de cette librairie il y a 24 ans, a voulu innover en investissant 4 millions d’euros dans un immense dépôt afin de lancer sur la toile lebleuet.fr., sa librairie en ligne.  Joël Gattefossé pensait ainsi pouvoir connaitre sur internet le même succès que dans sa librairie de Banon en comptant tout simplement sur « le bouche à oreille » ! Mais rien ne s’est passé comme prévu et la concurrence des sites en ligne fait rage !

Mais le plus gros problème de ce chef d’entreprise est d’avoir dû hypothéquer sa librairie pour monter son site en ligne et il est aujourd’hui en danger…

Alors les habitants de ce petit village des Alpes-de-Haute-Provence ont décidé de réagir pour sauver leur librairie et ont créé l’association « les amis du bleuet ». Le premier de ces objectifs comme l’indiquent les statuts, est relatif à la volonté de  sauvegarder et  soutenir la librairie « le Bleuet » à Banon. Sauver ce qu’elle représente, ce qu’elle apporte, soutenir son fondateur et son indispensable équipe.

En attendant une plus grande solidarité, Joël Gattefossé a été obligé de licencier 4 salariés sur 17. D’ici avril, Joël a besoin de 900 000 € pour sauver son commerce ……..

Alors si vous avez envie de sauver un vrai libraire, sauver son savoir-faire et ce lieu magique, n’hésitez pas à aller soutenir l’association et à faire connaître ce site avec ses ouvrages nombreux et magnifiques ! A nous tous, nous pouvons sauver ce commerce si magique et les emplois qui vont avec !


Back to top