Exposition Romy Schneider

109556_exposition-romy-schneider

Après le succès de l’exposition consacrée à Brigitte Bardot l’année dernière et qui a vu plus de 90 000 visiteurs, c’est au tour d’une des légendes du cinéma français : Romy Schneider de voir sa vie exposée en images au Musée des années 30 à Boulogne Billancourt.

Elle a démarré sa carrière très jeune en Allemagne grâce à sa maman l’actrice Maria Schneider, mais c’est à tout juste 16 ans qu’elle connu un succès foudroyant avec la trilogie des Sissi, faisant d’elle la première star adulée si jeune. Mais Romy n’acceptera pas de se laisser enfermer dans ce carcan si étouffant pour elle et c’est à 20 ans qu’elle débarque à Paris avec l’immense liberté de pouvoir choisir ses rôles et surtout ses partenaires. C’est ainsi qu’elle exigea de tourner avec un tout jeune acteur au physique plus qu’avantageux : Alain Delon avec qui elle connaitra par la suite une histoire d’amour des plus glamours, faisant du couple un couple mythique du cinéma.

Lors de cette exposition, les visiteurs pourront découvrir ou redécouvrir la vie et la beauté de cette actrice emblématique des années 70 qui connu pourtant un destin tragique. Elle aimait la France, en a adopté la nationalité et disait d’elle : « J'ai choisi un pays qui m'a reçue à bras ouverts il y très longtemps et qui m'a fait connaître bien des bonheurs.». Tout le monde se souvient de sa beauté, de sa simplicité aussi, de tout ce qui fait que les hommes rêvaient d’elle mais que les femmes considéraient comme une égale, une amie. Elle devint l’image de « la femme française », elle la petite Allemande adoptée par tout un pays.

L’exposition retrace son parcours de vie, son amour pour Alain Delon, ses liens avec Coco Chanel et Luchino Visconti, personnalités qui l’ont fortement influencée, l’aidant à s’extraire du carcan de Sissi. Mais aussi son amitié avec Claude Sautet de qui elle deviendra la muse, tournant ensemble 5 films : «Les choses de la vie» 1970, «Max et les Ferrailleurs» 1971, «César et Rosalie» 1972, «Mado» 1976, «Une histoire simple» 1978.

Seront ainsi exposés des documents rares, des photos inédites d’elle et des objets personnels lui appartenant. Avec le partenariat du musée de Berlin l’exposition retracent bien sûr les années Sissi mais aussi son parcours en France où elle fut le témoin d’une époque symbolisant l'évolution des mœurs et la société française des années 70.

Le journaliste Jean-Pierre Lavoignat se chargera de mettre en scène le parcours visé par Sarah Biasini, la fille de Romy. « Nous avons sollicité Sarah, qui a donné son accord, précise Tristan Duval, adjoint à la culture de la ville de Boulogne. Grâce à elle, nous pourrons montrer des photos jamais publiées, des objets personnels qui touchent à l'intime et au sacré de sa mère. »

Alors si vous êtes parisiens ou si vous avez l’occasion d’aller dans la Capitale, courrez à cette exposition pour voir et revoir les magnifiques photos de cette artiste partie trop tôt (à 43 ans), dont la vie n’a pas toujours été un conte de fée mais qui reste parmi les actrices préférées des français et que nous ne sommes pas prêts d’oublier !

ESPACE LANDOWSKI

28, av André Morizet
92100  BOULOGNE BILLANCOURT

du 4 novembre 2011 au 22 février 2012


Back to top