La cannelle

cannelle2

 

La cannelle, très utilisée en cuisine a de nombreuses vertus en plus de son gout chaud et sucré. Nous allons en découvrir l'histoire et surtout les bienfaits.

La cannelle est l'écorce intérieure du cannelier de Ceylan (Cinnamomum verum), une espèce d'arbre appartenant à la famille des Lauraceae et originaire du Sri Lanka.Aujourd’hui, le cannellier est cultivé dans les pays bordant l’océan Indien, ainsi que dans les Antilles, au Brésil et en Guyane. On prélève l’écorce de cet arbre, puis on enlève son l’épiderme. En séchant, ces morceaux d’écorce s’enroulent sur eux-mêmes, formant des bâtonnetsfriables.

La cannelle est connue depuis l'Antiquité, et elle était utilisée par les anciens Égyptiens dans le processus de l'embaumement. La Bible, Hérodote et d'autres auteurs classiques y font référence. On peut retrouver la cannelle dans de nombreuses préparations, allant du Moyen Âge à nos jours. Cependant l'arrivée de celle-ci en France n'aurait eu lieu qu'en 1220 mais, à l'heure actuelle, les historiens sont encore divisés à ce sujet. On peut retrouver cette épice dans le fameux hypocras, une boisson médiévale parmi d'autres.

La cannelle, bien qu’utilisée le plus souvent comme aromate, possède également des propriétés médicinales intéressantes. Ses effets antiviraux expliquent qu’elle soit parfois utilisée en infusion pour lutter contre les rhumes et la grippe. La cannelle est de plus antiseptique, antifongique et antibactérienne.

Elle est d’autre part réputée pour favoriser la digestion, en raison de sa grande richesse en fibres. Celles-ci représentent en effet plus de la moitié du poids de la cannelle moulue. La cannelle est de plus riche en antioxydants, qui protègent les cellules du corps des radicaux libres. Ces derniers peuvent être à l’origine de maladies cardiovasculaires et de certains cancers.

La cannelle entre dans la composition de nombreux mélanges d’épices traditionnels : ras-el-hanout maghrébin, mélange berbère, garam masala indien, baharat du golfe persique, gâlat dagga tunisen, quatre-épices français et cinq-épices ou cinq-parfums chinois.

La cannelle est fréquemment utilisée pour relever le goût d’une compote de fruits. Elle est également intégrée à de nombreuses préparations de desserts, que ce soit dans des gâteaux, de la brioche ou des biscuits. Les desserts lactés et les glaces incorporent aussi souvent de la cannelle. Pour préparer un bon pain d’épice, vous aurez besoin de cannelle, tout comme pour le vin chaud, qui est couramment consommé en Europe du Nord.

En Europe et en Amérique du Nord, on emploie généralement la cannelle dans les plats sucrés, mais en Afrique du Nord, en Grèce et en Orient, on la cuisine avec les plats salés, notamment avec les viandes et la volaille. Il est préférable de n’ajouter la poudre que vers la fin de la cuisson, car elle devient amère lorsqu’elle cuit trop longtemps. En revanche, les bâtonnets peuvent supporter une longue cuisson.

La cuisine du Maghreb intègre de la cannelle dans nombre de ses recettes. Elle figure ainsi sur la longue liste des ingrédients des tajines. Les soupes contiennent également souvent cette épice. La cuisine indienne ne peut se passer de la cannelle, puisqu’on l’utilise dans les currys indiens, mais également dans le dhal, qui est un plat à base de lentilles. La cannelle s’accommode enfin bien avec des légumeslégèrement sucrés, tels que la patate douce et la courge.


Back to top