Réussir à coup sûr ses confitures

confiture

 

Beaucoup de gens pensent que faire ses confitures maison est chose difficile, pas du tout ! Faire ses confitures soi-même est simple et est un des vrais plaisirs de l’été où les fruits sont abondants. Mais alors comment faut-il s’y prendre et existe-t-il des « trucs » pour les réussir à coup sûr ? C’est ce que nous allons voir.

Tout d’abord il faut choisir de bons fruits bien mûrs et en bon état, pas « touchés » ni abimés pour avoir des confitures de qualité qui gardent le bon goût du fruit. Si vous achetez vos fruits au marché, préparez-les le jour même ou le lendemain au plus tard.

Autre point primordial, les pots et leur stérilisation. Il faut des pots propres avec un couvercle qui ferme bien pour les pots récupérés ou des pots avec un caoutchouc ce qui est encore mieux. Mais il faut penser à bien stériliser ses pots avant toute utilisation pour éviter la prolifération des bactéries. Bien sûr il existe des stérilisateurs dans le commerce mais une bonne vieille cocotte-minute fera tout aussi bien l’affaire ! Placez vos pots et leurs couvercles (surtout ne pas oublier les couvercles !) dans la cocotte-minute, les recouvrir entièrement d’eau et les faire bouillir au moins une vingtaine de minutes. Sortez-les avec une fourchette par exemple sans toucher avec vos mains l’intérieur des pots ou des couvercles et laissez-les s’égoutter sur un torchon propre jusqu’à leur utilisation. Sachez en outre que le fait de mettre la confiture brulante à l’intérieur les stérilisera une deuxième fois.

Concernant la confiture par elle-même, il est souvent préférable de laisser les fruits recouverts de sucre rendre leur eau durant plusieurs heures, voire une nuit. Beaucoup de recettes un peu partout vous donneront d’autres façons de faire, mais celle-ci est approuvée et testée par nos soins depuis longtemps. Il suffit donc de bien nettoyer les fruits, de les éplucher, de retirer le noyau ou les pépins (à conserver souvent pour la pectine qu’ils contiennent et pour donner du goût), de les couper en petits morceaux et de les mettre dans la bassine à confiture en cuivre (le mieux) ou dans votre grande casserole en inox ou votre sauteuse anti-adhésive. Recouvrir le tout du sucre nécessaire. Concernant les quantités de sucre, les choses ont bien changé. Si dans le temps on mettait la même quantité de sucre que de fruits, aujourd’hui il est conseillé de ne mettre que 60 à 70 % du poids de fruits. Certains critiquent ces quantités prétextant une moins bonne conservation (c’est le sucre qui conserve le fruit) mais nous n’aimons plus les confitures trop sucrés, question de goût et de santé.

Une fois les fruits et le sucre mélangés, vous pouvez rajouter à votre convenance des épices comme des bâtons de cannelle, des étoiles de badiane, de la lavande etc. Laissez le tout durant une nuit pour bien faire.

Concernant la cuisson là aussi beaucoup ont peur d’échouer ou de ne « pas savoir ». Là aussi les choses sont simples. Tout d’abord, mettez une petite assiette vide et propre au congélateur, elle vous permettra de tester la cuisson de votre confiture. Beaucoup de recettes un peu partout vous suggéreront de faire un sirop avec le sucre et de l’eau mais la méthode la plus simple consiste à mettre directement sur le feu la bassine dans laquelle fruits et sucre ont passé la nuit amoureusement mêlés. Portez le tout à ébullition en remuant fréquemment, il ne faut surtout pas laisser la confiture sans surveillance ! Quand une écume apparait sur le dessus, il suffit de la retirer. De nos jours la confiture subit une cuisson courte, 20 à 30 minutes maximum. Mais quand sait-on que la confiture est cuite ? C’est tout d’abord une question de consistante, elle est bien cuite quand la masse tombe d'un seul coup. Une autre astuce peut vous aider, c’est la goutte que forme la confiture sur la cuillère en bois qui vous a aidé à la remuer, si la dernière goutte reste sur la cuillère et forme une larme, la confiture est à bonne consistance. Et l’assiette mise au congélateur, me direz-vous ? Et bien c’est justement le moment de la sortir pour verser sur cette assiette bien froide un peu de confiture bien chaude, si celle-ci se fige et ne coule pas, la confiture est cuite !

Des que vous coupez le feu et estimez que votre confiture est cuite, il faut la mettre brulante dans les pots stérilisés. C’est là que vous pouvez vous blesser, alors prudence ! Pour vous aider il suffit d’un entonnoir (il en existe spécialement pour la confiture) et d’une louche. Mettez en pot rapidement, fermez-les et retournez-les sur un torchon jusqu’à complet refroidissement (le lendemain généralement).

N'oubliez pas que la confiture durcit en refroidissant mais si le lendemain justement, vous trouvez en retournant vos pots, la confiture trop liquide, pas de panique, il suffit de la refaire cuire un petit peu !

Pour bien conserver vos confitures, gardez-les dans un endroit frais et à l'abri de la lumière, comme dans un placard, afin d'éviter une perte de la couleur. Surtout garder le couvercle bien fermé pour ne pas subir de fermentation ! 

A vous de jouer à présent et vous verrez que passer du temps le temps au dessus d’une bassine de confiture est un des moments les plus agréables de la vie !


Back to top