Cuisinons les fleurs

photofleurs

Même si nous sommes habitués à cuisiner certaines fleurs comme les fleurs de courgette que l’on farcie ou  les fleurs d’acacias que l’on fait en beignet, il est encore rare de cuisiner les fleurs d’ornement. Le manque d’information, les idées reçues sont autant de raisons de les laisser de côté.

Toutefois il est des informations utiles à savoir avant de commencer à déguster ces petites merveilles de couleur et de saveur. En effet certaines fleurs peuvent être consommées alors que le reste de la plante est toxique comme l’acacia où la glycine justement alors que si la tomate, l’aubergine ou les pommes de terre nous régalent leurs fleurs elles sont toxiques.

S’ils existent des centaines de fleurs comestibles, toutes ne sont pas « gouteuses »  et n’ont aucun intérêt nutritionnel. Certaines ont un gout sucré, sans plus et d’autres sont considérées comme douteuses par les botanistes. Donc comment s’y reconnaitre ?

De nombreux ouvrages existent mais nous allons vous donner quelques indications, pour, avec la venue du printemps, vous donnez envie de cuisiner les fleurs, tout en privilégiant les fleurs bio chez vous ou chez un maraicher et de ne pas manger les fleurs que vous trouvez au rayon « fleurs » des grandes surfaces ou chez votre fleuriste car elles ne sont pas prévues pour cela et sont gorgées de pesticides et de multiples traitements chimiques.

Commençons donc par les fleurs à consommer en salade comme les bégonias au gout acidulé qui étaient considérées naguère comme des légumes !!!! Mais aussi les fleurs de capucines, de soucis ou de bourraches aux couleurs splendides  et  aux gouts étonnants !!!!

Si les roses trémières sont très couramment plantées dans nos jardins, ses jeunes feuilles, ses fleurs et ses fruits avant maturité sont comestibles crus ou confits. On peut les mettre dans les salades ou les cuisiner de diverses façons. Vous pourrez également utiliser les immenses fleurs de son cousin l'hibiscus.

Les feuilles de la primevère officinale (primula officinalis) ont une odeur d'anis, assez faible il faut dire, mais caractéristique. Elles sont comestibles crues et peuvent tenir une place importante dans une salade composée où leur note aromatique et un peu piquante sera agréable. On peut aussi les faire cuire, par exemple, en soupes. Ses racines dégagent une forte odeur anisée et peuvent servir à aromatiser des plats. On les mettra, par exemple, dans un nouet plongeant dans le liquide, ou dans l'eau au-dessus de laquelle des légumes cuiront à la vapeur.

Le dahlia, originaire du Mexique, était très apprécié... pour ses tubercules charnus aux vertus nutritives particulièrement intéressantes. Riche en insuline, ils sont assimilables par les diabétiques tout en étant agréablement nourrissants pour tous, sa saveur rappelle celle de son cousin le topinambour. Au début de l'hiver lorsque les dahlias sont arrachés pour l'hivernage, d'utiliser les tubercules excédentaires pour préparer un étonnant gratin de dahlia à la saveur subtile.

Tout le monde apprécie les roses pour leur beauté et leur parfum, mais connaissez vous leur saveur et leurs vertus nutritives en différents endroits du globe ? On prépare avec les pétales de rose de suaves confitures, spécialités de la partie orientale du bassin méditerranéen. 

Mais on peut cuisiner aussi avec les fleurs de violette, les géraniums, l’onagre etc. Voici un petit tableau de quelques fleurs à consommer sans modération !!!

A

Acacia
Achillée
Amaranthe

B

Begonia
Bourrache

C


Calendule
Camomille
Capucine
Chévrefeuille (attention baies toxiques)
Chrysanthème
Ciboulette
Coquelicot
Coriandre
Courge
Courgette

D

Dahlia

F

Fraisier
Fushia

G

Géranium
Giroflée
Glaïeul
Gueule de Loup

H

Hémérocalle
Hibiscus
Hosta

I

Impatiente

L

Lavande

Lilas

Lis

M

Marguerite
Mauve
Mélisse
Molène
Monarde
Myosotis

O

Oeillet
Oeillet d'Inde
Onagre (oenothère)

P

Paquerette
Pavot
Pensée
Phlox
Pissenlit
Pivoine

Primevère
Pommier

R

Rose
Rudbeckia

S

Sédum (pétales)
Souci (Calendula)
Sureau

T

Tournesol
Trèfle rouge
Tulipe

V

Valériane
Violette

 

Pour toutes les fleurs que vous ne connaissez pas et qui ne se trouvent pas dans cette liste, renseignez-vous car beaucoup de fleurs peuvent être toxiques, voire très toxiques !


Back to top