L’art de la soupe

soupes

 

L’automne est bien là et l’hiver s’annonce ! Les températures chutent et il fait nuit de plus en plus tôt. Il est fini le temps des petites salades et des plats d’été, les plats consistants et les soupes les ont remplacés. Mais si vous êtes comme nous Sous la tonnelle et que vous n’aimez pas manger tous les jours la même soupe, voici quelques astuces pour faire d’une simple soupe un repas amélioré.

Car toutes les soupes de légumes ne se ressemblent pas et il suffit parfois de quelques ingrédients bien choisis pour relever une soupe trop fade ou donner un petit air de fête à un potage tristounet. Il y a donc des ingrédients variés et indispensables à acheter en début de mois et à congeler ou à conserver au frigidaire pour pouvoir réaliser toutes sortes de soupe !

Si la base de la soupe est presque toujours la même et qu’une carotte, un poireau, un oignon et quelques pommes de terre forment cette base, la manière de la réaliser et les ingrédients ajoutés pour la parfumer changent tout un plat.  Tout d’abord il faut couper les légumes et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive avant de rajouter de l’eau ou, encore mieux, du bouillon. Faire revenir ses légumes dans l’huile d’olive change tout, ils s’enrobent, se parfument et pour un peu que vous ajoutiez une gousse d’ail, votre soupe chantera dans votre assiette !

A prévoir aussi dans vos courses du mois des saucisses fumées que vous congèlerez individuellement et que vous mettrez dans votre soupe, des tranches de lard maigre qui, elles aussi, donneront un goût de « campagne » mais aussi un saucisson à l’ail qui, coupé en tranche à la fin de la cuisson, apportera un peu de protéines à votre soupe. Et pourquoi ne pas rajoutez du chorizo qui rajoutera un peu de piquant à votre soupe ?

En parlant de piquant et pour relever vos légumes tristounets, vous pouvez au moment de faire revenir vos légumes dans l’huile d’olive, rajouter quelques épices qui se torréfieront à la chaleur comme le cumin, la cannelle, le curcuma ou le curry. Votre banale soupe de courge se transformera aussitôt en soupe de courge aux épices qui réchauffera votre soirée !

Il est d’autres ingrédients qui en une fois mis dans l’assiette ou la soupière changeront eux aussi la consistance ou le goût de votre soupe de légumes. C’est le cas des fromages fondus en portion ou de la cancoillotte qui se marie parfaitement avec la soupe au chou rouge par exemple, mais aussi de la crème fraiche qui donnera onctuosité et crémeux à une soupe mixée.

Si tout ceci vous semble trop calorique (quoiqu’il existe des crèmes et des fromages avec un faible pourcentage de matières grasses) ou que vous soyez végétariens, quelques petits légumes oubliés varieront une simple soupe. Ayez toujours dans votre frigidaire quelques panais qui apportent un goût anisé ou quelques rutabagas (peu car ils sont parfois difficiles à digérer) qui amèneront un petit goût d’artichaut et qui rajoutés à un poireau, une carotte et une pomme de terre transformeront votre soupe de légumes car il suffit de peu de quantité de ces légumes qui ont un goût puissant. Pensez également au pesto italien qui acheté en pot se conserve longtemps au frais et qui, en une seule cuillère à soupe, métamorphose votre soupe en soupe méditerranéenne. 

Pour les soupes non mixées, une tasse rajoutée à la cuisson de petites pâtes pour enfants ou de lentilles sèches qui n’ont pas besoin de trempage et votre soupe devient un plat complet !

Et confectionner une soupe ne prend guère de temps, 20 minutes à la cocotte minute en moyenne et votre plat du soir est prêt !

Encore une fois, en matière de soupes comme dans presque toutes les recettes de cuisine, laissez parler votre imagination et innovez. Il suffit de penser aux goûts et aux saveurs qui seront heureux de se rencontrer et avec quelques ingrédients que l’on aura pris soin d’acheter et de conserver au congélateur, une soupe banale peut devenir un plat de fête qui régalera grands et petits !


Back to top