Peut-on rire de tout ?

Rire

Pierre Desproges, un humoriste caustique, c’est le moins que l’on puisse dire, déclarait : « On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui » ! Il faudrait rajouter que l’on peut rire de tout mais tout dépend de qui manie l’humour…………….

A l’heure où la presse et la classe politique se déchaînent sur le « pseudo » humoriste Dieudonné, peut-être faudrait-il se poser les vraies questions.

Fait-il de l’humour noir en s’attaquant aux juifs, à la Shoa ou à d’autres sujets, fait-il de la provocation ou son discours est-il plus profond, plus politique ?

Il y a quantité d’autres humoristes, des plus anciens comme Coluche ou Desproges justement ou des contemporains comme Jeremy Ferrari qui lui manie l’humour noir à merveille,  qui s’attaquaient ou s’attaquent aux religions, aux handicapés ou aux minorités avec un discours de fond, une dénonciation des racismes quels qu’ils soient et surtout une vraie intelligence dans les discours et l’écriture.  

Ce qui n’est sans doute pas le cas de Dieudonné qui, sous couvert d’humour, fait passer des messages nauséabonds et haineux à un public qui, sans doute, ne comprend pas tout ce qui est véhiculé et surtout, pour une partie, n’attend que cela ! Et c’est là qu’il faudrait replacer la phrase de Desproges « on peut rire de tout mais pas avec n’importe quoi » car lui ne riait pas avec des personnes connues notoirement pour leur antisémitisme et leurs idées politiques extrêmes !

Que ce geste qu’est la « quenelle » soit une rébellion contre un certain système, dont profite très bien Dieudonné, soit repris par le public, soit, mais qu’il soit pratiqué devant le mur de la Shoa, à Auschwitz ou devant une synagogue et là il prend une toute autre signification ! Que les supporters de cet humoriste, qui faisait peut-être rire il y a bien longtemps, et que Dieudonné lui-même n’aient pas le courage d’assumer ouvertement leur antisémitisme ou leur négativisme est une toute autre histoire ! Parce qu’il est bien lâche ce monsieur qui n’assume pas ses dires et ses dérives………………..

Oui, on peut rire de tout, des camps de la mort, d’Allah, des catholiques ou du Pape, des handicapés, des homosexuels mais avec intelligence et finesse, dans le respect de l’autre, sans blesser et surtout sans tomber dans les dérives de grands complots politico-médiatique, de négationnisme et le reste !

Et que dire de la liberté d’expression ?

Elle existe et interdire les spectacles de Dieudonné ne fait que lui amener une publicité sans doute tout aussi malsaine que ses spectacles, mais il existe aussi la loi qu’il ne respecte pas, les sommes folles qu’il doit au fisc et toutes les lois qu’il enfreint à longueur de temps. Et si les condamnations dont il a fait l’objet étaient appliquées il ne ferait pas, aujourd’hui, la une de tous les médias et les propos haineux de ces supporters ne se retrouveraient pas étalés au grand jour !

Alors oui, on peut rire de tout mais décidément pas avec n’importe qui et après les discours ouvertement homophobes d’une partie de la population française, la haine raciale s’installe, la montée des extrêmes est lancée mais n’oublions jamais que trop de gens, médias y compris, ont fermé les yeux dans les années 30 et sachons nous servir de l’histoire passée pour que plus jamais de tels évènements ne se reproduisent……….


Back to top