Le respect

respect

 

Le respect, nouveau mot très à la mode chez la jeunesse actuelle. « Il m’a manqué de respect m’dame »…. Mais où est le respect dans notre société actuelle ? A tous les étages de la société le respect est absent semble-t-il.

Il fut une époque où l’on savait ce qu’était le respect, où certaines professions suscitaient ce même respect. Il semble que cette époque soit révolue. Il suffit de suivre, par exemple, les policiers ou les gendarmes dans leur travail quotidien pour se rendre compte qu’ils n’inspirent plus le respect à grand-monde. Combien de jeunes désœuvrés interpellent la police, la méprisent, l’insultent même ? Nous n’irons pas jusqu’à dire que la police a tous les droits mais elle représente l’état français et à ce titre mérite le respect. Mais si l’on veut aller plus loin, d’autres uniformes subissent depuis quelque temps ce manque de respect, il s’agit des pompiers. Combien d’entre eux ne peuvent plus intervenir dans certains quartiers sous peine de caillassages ou d’agressions ? Quelle raison à cela ? Un manque de respect pour le travail et l’abnégation de ces hommes là.

Mais l’on trouve le manque de respect à tous les étages de notre société. Que dire de certains de nos élus qui ne respectent pas les règles ni les gens qui les entourent ? Doit-on parler de cet élu qui fait la poule pendant qu’une de ses collègues s’exprime et cela dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale après un dîner un peu  trop arrosé ? De cet autre qui insulte avec des mots orduriers par tweet interposé une député élue démocratiquement, quoique l’on pense des idées de cette député ? Est-ce le lot des femmes en politique que de se voir manquer de respect plus que les hommes ? Etre un élu de la nation n’est-il pas de faire preuve de respect vis-à-vis de ces concitoyens plus que tout autre ?

Quant au respect dans les familles il y aurait tant à dire ! Apprend-on encore le respect aux enfants, le respect vis-à-vis des parents mais aussi des professeurs ? D’ailleurs les professeurs sont-ils encore respectés par les parents d’élèves eux-mêmes qui sont capables pour une mauvaise note ou une mauvaise appréciation de « bousculer » un peu ce professeur qui a « osé » ? Comment dans ces conditions apprendre aux jeunes enfants le respect si les parents n’en font eux-mêmes pas preuve vis-à-vis des institutions ? Et il en va de même pour tous les fonctionnaires des impôts qui se font parfois insultés ou les infirmières qui sont de plus en plus agressées dans le cadre de leur métier.

Qui respecte-t-on ? La société actuelle se porterait-elle mieux si les individus se respectaient entre eux et respectaient les institutions ? Il semblerait que oui ou tout de moins que l’atmosphère serait plus saine et plus légère si le respect revenait au goût du jour !


Back to top