Elégance et bon goût

audrey-hepburn-

 

Quelle est la définition de l’élégance ? Voici ce qu’en dit Le Larousse : « Qualité de quelqu'un qui se distingue par son goût, son choix en matière de vêtements, par sa grâce dans ses manières, etc. ; qualité de ses manières elles-mêmes ; chic, distinction ». L’élégance pourrait donc se définir par une certaine idée de la distinction et du bon goût.

Il faut dire que l’élégance à la française est réputée dans le monde entier où les étrangers, principalement les asiatiques ont fait de nos actrices françaises, telle Sophie Marceau star au Japon, des modèles d’élégance et de distinction. La « petite robe noire » de Coco Chanel ou les tailleurs-pantalons d’Yves Saint-Laurent ont contribué à cette renommée internationale. Pourtant alors que l’élégance à la française est admirée partout le mauvais goût et le « tape à l’œil » ont envahi la rue et les médias où les nouveaux diktats de la mode sont tout sauf un modèle d’élégance. Dans ce monde qui va trop vite c’est à présent l’image qui gouverne le monde.

Qu’est donc devenue l’élégance dans ce règne de l’image ?

Une certaine jeunesse rêve encore de l’élégance discrète d’Audrey Hepburn par exemple, puisque tableaux et décorations à son effigie se multiplient dans les chambres des adolescentes. Audrey Hepburn qui est à elle toute seule le symbole de la classe et du chic en toute discrétion. Mais d’autres jeunes filles rêvent devant d’autres icônes toutes plus clinquantes les unes que les autres, frôlant bien souvent la vulgarité. Et cela se généralise ! Les codes ont changé et le comble de l’élégance semble, pour certaines jeunes femmes (et moins jeunes malheureusement) est de se percher sur des talons de plus de 12 cm qui cassent la silhouette et semblent tout droit sortis d’un magasin de drag queen. 

Avez-vous entendu parler de cette nouvelle mode "wet" (mouillé en anglais) qui consiste à sortir avec les cheveux le plus gras et surtout le plus sales possible ? Non ? Et bien c'est le dernier chic sur les podiums et chez les stars ! Elétant et chic, n'est-ce pas !

Où est l’époque où l’on apprenait aux femmes qu’en raccourcissant jupes et shorts on raccourcissait également la hauteur des talons ? Il fut une époque élégante où les talons aiguilles ne faisaient encore que 8 ou 10 cm et se portaient avec une longueur de jupes ou de robes qui frôlait le genou. Aujourd’hui les shorts sont devenus des vêtements quotidiens, de plus en plus courts, et ils se portent avec des talons de plus en plus hauts, une aberration pour qui aime l’élégance et le chic. Quant à cette mode des collants opaques, signe d’élégance de nos jours ils rappellent les paysannes d’antan ou les veuves italiennes qui cachaient leurs varices !

Mais qui sont devenus les référents en matière de mode et d’élégance ? Les stars de feuilletons télés, les gloires éphémères de la téléréalité ou les femmes de footballeurs ?

Pourtant l’on peut être féminine, sensuelle voire sexy tout en étant extrêmement élégante et chic. Il suffit juste de retrouver les bons modèles, les bonnes icônes et que les médias arrêtent de se faire le reflet de ce que notre société fait de plus bas et de plus ordinaire et que cette même société ait envie de s’élever et de rechercher l’excellence au lieu de la médiocrité qui devient la norme ! Il en est ainsi de l’élégance comme du niveau de culture générale, mais cela est un autre sujet !


Back to top